Les thèmes abordés lors des 6 sessions plénières du congrès: de bonnes raisons pour y participer

 

Première Conférence Internationale du RIFRESS,

Rabat, 20-23 mars 2019

Les thématiques abordées

 

 
   

Session plénière 1 :  Se former à la Responsabilité Sociale                                         

 On distingue trois gradients de la responsabilité sociale : la réponse implicite aux besoins des personnes et de la société, la réponse explicite après une analyse des besoins de la société, la démonstration de l’impact des actions sur la santé de la société. C’est ce troisième niveau qui est recherché, les deux premiers étant considérés comme une progression vers ce niveau. A quel niveau nous situons-nous ? Devenir ‘’socialement responsable’’ en santé est un acte volontariste pour contribuer à plus de qualité, d’équité, de pertinence et d’efficience dans les prestations des services de santé. Du citoyen jusqu’aux institutions, des ajustements seront nécessaires : pour prendre conscience des véritables enjeux de santé dans notre contexte de vie, pour adapter nos rôles respectifs et pour créer une synergie avec les autres partenaires de santé. Formateurs, chercheurs, praticiens, gestionnaires, sommes-nous prêts à faire évoluer nos missions et nos pratiques pour un plus grand impact sur la santé des personnes et des populations ? Comment améliorer nos compétences pour cette fin ? De quel soutien devrions-nous disposer pour passer de la bonne conscience à l’action concrète ? 

Quelques questions                                                                                                                                                        

     - Avons-nous une idée précise sur le concept de responsabilité sociale en santé ?                    

     - Quel est le profil souhaitable du professionnel de santé de demain ?                                              

     - Quelles réformes l’institution académique devrait-elle envisager ?                                                

     - Quelles formations souhaiter pour les étudiants, et pour leurs maîtres ?                                               

     - Chacun devrait se remettre en question devant les défis de la société et de la planète. 

 

Session plénière 2 : Partenariat entre acteurs de santé dans un territoire               

  La santé étant la résultante de nombreux déterminants de nature biologique, sociale, économique, culturelle et environnementale, une action synergique entre acteurs de santé est indispensable. Comment organiser ce partenariat pour assurer une meilleure prévention des risques, une couverture universelle du service de santé, la qualité du service par le réseau de soins, l’usage responsable et efficace de nos ressources communes ?C’est probablement au sein d’unterritoire dont on connaît la population, ses caractéristiques, les risques auxquels elle est exposée et les ressources dont elle dispose, que le partenariat entre acteurs de santé et d’action sociale, prestataires de services, universités et écoles, et société civile peut pleinement exprimer sa valeur ajoutée. En s’assignant l’objectif commun de résoudre ou atténuer un problème de santé jugé prioritaire au sein d’un territoire, les partenaires pourront mieux apprécier la pertinence de leurs contributions, éventuellement réfléchir à une stratégie alternative de leur développement, découvrir des champs nouveaux pour exprimer leur inventivité.

Quelques questions                                                                                                                                   

   -Quel rapport l’université devrait-elle entretenir avec la société civile ?                                                 

   - Comment la présence dans un territoire peut-elle révéler la justesse des actions ?                               

   - Les compétences acquises lors de la formation sont-elles pratiquées sur le terrain ?                            

  - Comment créer un partenariat entre acteurs de santé qui soit mutuellement bénéfique ?                  

  - Le professionnel de santé peut-il servir à la fois une personne et une population ?                                      

   - Quel rôle pour l’autorité publique dans la facilitation du partenariat ?    

 

Session plénière 3 : Reconnaissance de l’excellence par l’accréditation   

  On peut souhaiter que l’accréditation devienne une manifestation publique de l’excellence d’une institution ou d’un programme à répondre aux besoins de santé prioritaires des personnes et de la société. Ces besoins, ainsi que les normes sur lesquels s’appuiera l’accréditation, ne peuvent être identifiés par les seuls pairs de cette institution ou programme, mais en concertation avec d’autres acteurs de santé de la société qu’elle ou il prétend vouloir servir. Dans la perspective de responsabilité sociale, ces normes exploreront la pertinence des actions de formation, de recherche et de services par rapport aux besoins de santé de la société et l’impact que ces actions ont eu ou pourront potentiellement avoir surla santé de la société. Les systèmes d’accréditation actuellement en cours, notamment pour les facultés de médecine, devraient être revisités pour mieux tenir compte de ces impératifs.Il devrait en être de mêmepour toute institution de formation des professionnels de santé et tout prestataire de services de santé.

Quelques questions                                                                                                                                 

  -Qu’est-ce que l’excellence ?                                                                                                                  

  - Pourquoi la responsabilité sociale est le principal indicateur d’excellence ?                                                                                                               

  - Comment faire évoluer les normes vers davantage de responsabilité sociale ?                          

  - Coexistence de normes universelles et de normes spécifiques au contexte local                                                                   

  - Qui a l’autorité de reconnaître l’excellence d’une institution ?                                                             

  - Accréditation : pas seulement un jugement, surtout une aide au développement.

 

Session plénière 4 : Apporter l’évidence de l’impact par la recherche                   

 Le point de vue que telle intervention plutôt qu’une autre peut contribuer à améliorer l’impact sur la santé des citoyens et de la société, à court, à moyen ou à long terme doit être démontrée. L’impact est la résultante d’une série cohérente de choix judicieux concernant les investissements, les processus de transformation et l’utilisation des résultats. Une réflexion doit être conduite avant d’effectuer chacun de ces choix, en ayant comme point de mire l’impact final recherché. Par exemple, pour l’institution de formation, ces choix consécutifs concernent entre autres éléments : la sélection des étudiants, le parcours du curriculum, la capacité de l’encadrement, les compétences finales des diplômés, le regard critique sur leur utilisation optimale dans le système de santé. Des indicateurs spécifiques et conseils pratiques devraient pouvoir guider l’institution tout au long de ce parcours. Ceux-ci pourront être issus de l’expérimentation et une méta analyse d’expériences vécues à travers le monde. Une documentation « state of the art ‘’ devrait être disponible. Des guides de bonne pratique et des instruments de mesure fiables et d’utilisation aisée seront nécessaires pour des raisons aussi diverses que le plaidoyer auprès des autorités de tutelle, le conseil stratégique pour le développement institutionnel, l’orientation de chercheurs, l’accompagnement de réformateurs de la formation, l’expérimentation de pratiques novatrices du service de santé. 

 Quelques questions                                                                                                                                   

  - Comment mesurer la responsabilité sociale ?                                                                                  

  - Quels indicateurs clés pour faire un premier état des lieux rapide ?                                                              

  - Comment définir la probabilité qu’un parcours conduira à un meilleur niveau de RS ?                                  

  - Un critère important d’excellence d’une recherche est sa responsabilité sociale.                                                    

  - Vers un compendium universel de pratiques socialement responsables. 

 

Session plénière 5 : Ensemble relevons les défis pour une société plus solidaire en santé.

Après avoir écouté, partagé, réfléchi, discuté sur les 4 thématiques de ce congrès, l’objectif de cette session est de s’interroger sur ce que nous avons appris et principalement en posant les questions suivantes :

-        Comment voit-on dans une perspective intersectorielle et interprofessionnelle des projets liés à la responsabilité sociale ?

-        Quels sont les défis et engagements nécessaires pour plus de solidarité, plus d’équité ?

-        Quelles sont les positions et avis respectifs des différents acteurs concernés ?

-        Comment implémenter une véritable collaboration entre acteurs concernés ?

 

Table ronde :

                                                     Un étudiant

                                                     Un professionnel de la santé

                                                     Un responsable universitaire

                                                     Un responsable des systèmes de soins : gestionnaire de santé,

                                                     Un représentant de la profession : associations professionnelles (syndicats)….

                                                     Un représentant d’associations de patients….

Un représentant de services sociaux, éducation, …

                                                     les partenaires ....

 

 

Session plénière 6 : séance de clôture : Quelles principales décisions devrons-nous prendre pour faire émerger les actions du RIFRESS dans une stratégie de responsabilité sociale dans notre milieu de travail ? 

Au cours de cette dernière session, il s’agira, de manière très concrète et opérationnelle de définir les contours des actions futures à mener au sein du RIFRESS

                  Table ronde : les coordonnateurs des 5 thèmes stratégiques :

  • Que retenir de ce congrès, en quoi ce qui a été dit ou présenté peut-il influencer le travail dans les groupes thématiques ?
  • Quel cadre opérationnel mettons-nous en place pour les actions futures du RIFRESS dans les 4 groupes thématiques ?
  • Quels actions concrètes sont programmées à court terme (un an) et à moyen terme ?      

                 

Au cours d’une dernière table ronde animée par les membres du comité de direction du RIFRESS :

  • Présentation de la structure et de l’organisation du RIFRESS
  • Le mode de fonctionnement
  • Les modalités concrètes de rencontre et d’échange : prochaines échéances
  • Le rôle du site internet
  • Le message du président

 

Personnes connectées : 1 Flux RSS